Se préparer à la période post-natale

Se préparer à la période post-natale : Concilier les besoins du nouveau-né et de la nouvelle maman

 

Quand on est enceinte, on pense souvent à se « préparer à accoucher », cette préparation est même prise en charge par la sécurité sociale... Mais on pense peu à se préparer à l'après naissance... Alors, certes, il est difficile de présager ce que sera notre vie après la naissance de notre enfant (d'ailleurs, c'est valable aussi pour l'accouchement : il est impossible de savoir comment se passera l'accouchement au final avant de l'avoir vécu, et ce, quelque soit notre préparation), mais il peut être très utile d'anticiper le « post-partum »... Car une chose est sûre, la vie ne reprendra pas exactement comme avant une fois que bébé sera là !

 

L'accouchement marque la fin de la grossesse, mais aussi et surtout le début d'une nouvelle vie pour le bébé qui est né et pour cette femme devenue mère (pour la première fois ou mère de cette enfant), pour ce couple devenu parents (si couple il y a).
Les premières semaines qui suivent la naissance d'un bébé est un espace temps bien particulier : le temps se ralentit et s'accélère à la fois ; nos repères sont chamboulés :

bébé s'adapte à son nouvel environnement et a des besoins fondamentaux qui réclament une attention quasi constante ;

le corps et l'esprit de la jeune maman subissent des transformations importantes : processus à la fois de « dégestations » et de « matrescence » ce qui impliquent des besoins souvent méconnus.

 

 

Alors, pour bien réussir cette période, pour l'anticiper et se préparer à la période post-natale, il est bon de connaître les besoins des nouveau-nés et des nouvelles mamans pour prévoir une organisation permettant de répondre au mieux à ses besoins !

 

 

Voici les principaux besoins fondamentaux du nouveau-né :

  • être dans un environnement apaisé et en sécurité (pas trop de bruit, lumière tamisée, être en mouvement car n'a jamais connu l'immobilité)

  • être au chaud et éviter de perdre trop d'eau

  • besoin d'être en contact corporel si possible avec sa mère

    => le peau à peau permet de pouvoir répondre aux 3 besoins précédents car il permet de pouvoir sentir l'odeur de sa mère, d'entendre sa voix et le battement de son cœur, d'être à la bonne température, en mouvement, de se sentir en sécurité

  • de se nourrir (les réflexes de reptation, de fouissement et de succion sont là pour permettre au bébé de trouver le sein et de téter et ce quelques minutes à peine après sa naissance)

  • de digérer, d'éliminer, d'être tenu propre

  • de dormir (un nouveau-né dort entre 16 à 20h / 24h) et c'est essentiel à sa survie et à la construction de son cerveau

  • s'immuniser (la naissance par voie basse et l'allaitement permettent au bébé d'enrichir son microbiote grâce à celui de sa maman)

  • et de s'ATTACHER : l'attachement est un besoin vital au même titre que se nourrir (voir même plus important que se nourrir) car la survie du nouveau-né dépend de l'adulte.

 

Du côté de la maman, les besoins sont intenses aussi, en voici les principaux (liste non exhaustive) :

  • récupérer au mieux de l'accouchement et retrouver de l'énergie : donc prendre soin de son et corps et remplir son réservoir d'énergie

  • s'habituer à son nouveau corps qui n'est plus celui d'avant (avec un ventre « mou », des seins qui gonflent pour pouvoir allaiter, des lochies – pertes de sang dans les jours et semaines qui suivent l'accouchement, des éventuelles cicatrices – d'épisiotomie, de déchirure ou de cécarienne, un périnée qui s'est distandu etc) et PRENDRE SOIN de ce corps qui peut être douloureux

  • permettre au corps de retrouver peu à peu un fonctionnement « normal » : ce processus est appelé « dégestation » ou 4eme trimestre de la grossesse. Il se déroule sur plusieurs semaines et mois après la naissance

  • s'adapter aux besoins intenses de son bébé et y répondre (cf ci dessus) par une présence attentive et aimante

  • traverser sereinement tous les bouleversements de l'après-naissance, de « devenir mère », ce qui lui permettra de pouvoir s'occuper au mieux de son bébé.

  • CREER DES LIENS avec son bébé pour lui permettre une adaptation la plus douce et facile possible à son nouvel environnement

  • se sentir aimée et soutenue inconditionnellement

Alors, vous me direz, « ça fait beaucoup » !! Oui, ça fait beaucoup ! Ce n'est pas rien d'accueillir un nouveau-né et de devenir mère ! Et pourtant tout cela est encore trop souvent ignoré ou minoré !

 

Alors que peut-on faire pour faciliter cette période ? Que peut-on faire pour préparer le post-natal ?

 

Toute cette « traversée » sera facilitée par un environnement qui favorise le repos de la maman et la sécrétion d'ocytocine : donc tout l'enjeu est de créer un maintenir une bulle d'ocytocine pendant les premières semaines de bébé !

 

 

Comment créer une « bulle d'ocytocine » ?

En étant entourée d'amour et d'attentions bienveillantes ; en étant soutenue et encouragée dans ce que la maman met en place

En étant chouchoutée : au calme, avec son bébé et son amoureux(se), en restant allongée ou au repos au maximum, débarrassée de toutes les tâches ménagères, préparation des repas et autres tâches logistiques,

en étant massée, calinée, reconnue en tant que mère

en pouvant exprimer ses émotions, parfois contradictoires, souvent bouillonnantes...

En étant écoutée, pleinement, en étant accueillie telle que l'on est à ce moment là, si forte et fragile à la fois

en étant entourée de sa « communauté » famille, amies, voisins mais uniquement celles et ceux qui vous veulent « du bien », qui sont prêts à prendre soin de vous, à vous rendre service sans attendre en retour, sans donner des « conseils » foireux au passage... Entourée de celles et ceux qui pourront vous apporter un repas, garder vos ainés, faire vos courses ou le ménage, vous soutenir vraiment...

En étant entourée de professionnels bienveillants (Sage-femme, pédiatre, doula) qui vous donneront les informations utiles...

 

Pour cela, je vous encourage à vous organiser en avance, à faire votre « plan post-natal »...
Voici quelques pistes à explorer :

 

1/ tisser et organiser sa « communauté » , son « cercle de soutien » : prévoir qui pourra se relayer pour vous apporter des plats à manger, garder les enfants, faire une lessive ou vos courses...

2/ Si on est relativement isolée (parce que la famille habite loin, ou parce que l'on vient d'emménager à un endroit que l'on ne connait pas ou parce que les personnes proches ne sont pas disponibles), des solutions existent :

  • faire le plein de courses en amont

  • repérer les « drive » et les services de livraison à domicile

  • préparer des plats nutritifs et les mettre au congel

  • poser les congés du papa ou partenaire à l'arrivée de bébé (valable dans toutes les circonstances)

  • se rapprocher d'associations type « accorderie » ou réseau d'échanges de services

  • faire appel à une doula:-) !!

3/ Avoir réfléchi et discuté en couple des « visites » de la famille : se mettre d'accord sur leur rythme, leurs modalités (l'idée étant de ne pas avoir trop de monde et de se fatiguer pour « recevoir » ces visites)

4/ organiser chez vous votre espace pour avoir un « nid douillet » avec ce dont vous avez besoin à porter de main

5/ Avoir des personnes de confiance qui pourront être réellement à votre écoute et accueillir vos émotions (amies, doula...)

6/ Prévoir des rdv chez l'ostéopathe, ou pour un massage à domicile, ou un soin rebozo

 

Cette liste est indicative, vous pouvez y rajouter tout ce qui vous semblera bon pour vous et qui pourra vous faire du bien  !!!

 

 

Pour aller plus loin :

  • je vous recommande 4 livres « ressources » :

    • " Les vrais besoins de votre bébé" du Dr Bernadette Lavollay - Les Arènes
    • « Le mois d'Or » de Céline Chadelat et Marie Mahé-Poulin, éditions Presses du Châtelet

    • « Bien vivre le quatrième trimestre au naturel » de Julia Simon, éditions FIRST

    • « Le quatrième trimestre de la grossesse » d'Ingrid Bayot , Editions Eres

  • Je peux vous accompagner en tant que doula, en amont, pour définir votre « plan post-natal » , et après la naissance pour vous soutenir dans tous les aspects cités : pour plus d'information doula@fleurdenaissance.fr ou 06 73 90 40 81

 

Chaleureusement

 

Nelly – A Fleur de naissance – Doula – Accompagnement de la grossesse, la naissance, de la période post-natale.

 

#post-natal#bienvivrelepost-partum#postpartum#moisdor#seprepareraupostnatal#quatrièmetrimestre