Choisir son lieu d'accouchement, de naissance

choisir son lieu d'accouchement et de naissance

Quel lieu allez-vous choisir pour votre accouchement ? Ou encore, comment souhaitez-vous accoucher ?

 

Ces questions peuvent paraître un peu bizarre, mais OUI vous avez le CHOIX ET, vous avez le DROIT de CHOISIR où et comment vous allez accoucher !

On pense souvent que l'on « doit » aller accoucher à la maternité la plus proche, et les maternités se faisant de plus en plus rare (en 40 ans les 2/3 des maternités ont fermé alors que le nombre de naissances est resté stable*), le choix est d'autant plus restreint...

 

Mais il est bon de savoir que, non seulement on peut choisir « SA » maternité pour accoucher, mais qu'il existe aussi des ALTERNATIVES à l'accouchement "classique" en maternité tout aussi sécuritaires pour la mère et l'enfant !

 

Alors, tout d'abord, commençons par les différents « types » de maternités (où comment choisir au mieux « sa » maternité) , étant donné que 98 % des naissances ont lieu en structures hospitalières en France.

 

Depuis 1998, les maternités ont été divisées en trois niveaux (avec des exemples locaux):

 

  • « niveau 1 » (Belley, Clinique Générale d'Annecy, Hôpital de Saint Julien en Genevois, Clinique mutualiste de Grenoble par exemple): elles possèdent simplement une unité obstétrique ; elles assurent le suivi et les accouchements pour les grossesses « normales » à bas risques. Elles sont équipées pour intervenir en cas de césarienne d'urgence ou de réanimation.

  • « niveau 2 » (Hopital Général d'Annecy, Voiron, Bourgoin Jailleu): ces maternités disposent, en plus, d’une unité de néonatalogie (service de pédiatrie spécialisée pour les nouveaux-nés) et accueillent les grossesses et accouchement à risques modérés et les nouveau-nés nécessitant une surveillance spécifique, et les nouveaux-nés à partir de 32 semaines d'aménorrhée (niveau 2A) ou 30 semaines d'aménorrhée (niveau 2B)

  • « niveau 3 » (maternité de Chambéry, hôpital Couple-Enfant de Grenoble): ces maternités ont une unité d'obstétrique et de néonatalogie (comme le niveau 2) et possède en plus un service de réanimation néonatale ; Elles peuvent donc accueillir les grossesses les plus risquées, les nouveaux-nés avec de grandes difficultés, et les grands prématurés (à partir de 25 Semaines d'Aménorrhée).

 

 

Au delà des « niveaux », il est bon de savoir que chaque maternité a aussi ses propres pratiques, ses propres protocoles et une organisation des soins qui lui est propre...

 

Pour savoir comment se passent les accouchements et suites de couches dans les maternités autour de chez vous vous pouvez :

 

  • interroger les femmes autour de vous : vos amies, voisines, collègues etc. de votre secteur pour avoir un retour de leur « vécu »

  • consulter les statistiques de chaque maternité sur les actes pratiqués (taux d'épisiotomie, de péridurale et de césarienne notamment)**

    • questionner les gynécologues ou sage-femmes qui interviennent dans ces maternités lors de vos rdv de suivi (si vous les faites dans une maternité)

    • regarder si la maternité est labellisée « amie des bébés » - liste ici : https://www.i-hab.fr/maternites-labellisees-ihab/carte-des-maternites-labellisees/

    • vous renseigner auprès des maternités en POSANT des QUESTIONS et notamment en demandant (liste non exhaustive) :

      • si la maternité possède une salle « nature »

      • si elle permet et encourage la mobilité pendant le travail et le choix de sa position pour la naissance

      • si les accouchements dans l'eau sont autorisés

      • combien de temps est laissé avant un déclenchement en cas de dépassement de terme

      • si elle accepte les naissances en siège par voie basse

      • si elle accepte la présence d'une doula en plus de celle du papa

      • quels sont les soins faits au bébé juste après la naissance et dans quelles conditions

      • si le conjoint peut rester dormir à la maternité après la naissance (car malheureusement ce n'est pas encore systématique et encore moins par temps de « covid »)

      • et toute question qui vous semble pertinente !!

 

 

 

Il existe également des ALTERNATIVES à l'accouchement « classique » en maternité qui restent encore peu connues en France et si elles sont réservées aux grossesses « normales » et aux accouchements « à bas risques » .

 

 

Alors, voici un tour d'horizon des différentes possibilités pour accoucher :

 

 

  • Le « Plateau-technique » (accouchement à l'hôpital en "plateau technique")

Une appellation « qui ne fait pas rêver » et qui cache une alternative vraiment intéressante à l'accouchement « classique » en maternité.

 

Il en existe dans plusieurs hôpitaux et maternités de la région (Chambéry, Annecy, Bourgoin-Jaillieu, Grenoble) : il s'agit d'une salle de naissance (souvent la salle nature s'il y en a une et qu'elle est disponible) qui est mise à disposition d'une sage-femme libérale qui accompagne la femme ou le couple (et qui a signé une convention avec l'hôpital) pour faire le suivi de l'accouchement à la maternité. Si tout se passe bien, l'accouchement se fait dans le respect de la physiologie et le retour à la maison se fait dans les heures qui suivent la naissance et la surveillance post-natale se fait à la maison.

 

En cas de « problème » lors de l'accouchement (besoin de ventouses, forceps, césarienne), le transfert est immédiat puisque l'accouchement se passe dans les locaux de la maternité.

 

 

  • la « Maison de Naissance » :

La maison de naissance est physiquement, juridiquement et administrativement autonome , son fonctionnement est assuré par des sages-femmes. La maison de naissance est contigüe à un établissement de santé avec lequel elle passe convention, ce qui permet un transfert rapide en cas de besoin de médicalisation (idem que plateau-technique).

 

Les sage-femmes assurent l’entière responsabilité médicale du suivi de grossesse et de la naissance. L’accouchement est donc sécurisé de façon médicale et affective par les sage-femmes.

 

A proximité de Chindrieux il en existe aujourd'hui 2(on espère bientôt d'autres!) :

  • Premières Heures au monde (PHAM) à Bourgoin Jailleu : http://mdnpham.fr/

  • La Maison à Grenoble : https://www.lamaisongrenoble.com

 

  • L'accouchement assisté à domicile (AAD)

Accoucher à la maison était la norme en France jusqu'au milieu du Xxe Siècle, mais depuis les naissances se sont médicalisées à tel point qu'aujourd'hui moins de 1% des naissances se font domicile. Cependant, d’après un sondage Ifop de janvier 2021, 17% des femmes de 18 à 45 ans déclarent  « tout à fait » souhaiter accoucher à domicile si c’était possible et 19%  « plutôt oui ».

 

Les sages-femmes accompagnant les accouchements à domicile sont aujourd'hui peu nombreuses (moins d'une centaine en France) en raison des fortes contraintes et nombreux obstacles auxquelles elles sont confrontées... Cependant, l'AAD est une possibilité à envisager si vous souhaitez un accouchement respectueux de la physiologie, de votre intimité, si vous voulez accoucher en présence de vos autres enfants...

 

Les études montrent que les AAD sont tout aussi sécuritaires voire plus sécuritaires que les accouchements en structures hospitalières (cf les rapports de l'APAAD : https://www.apaad.fr/?page_id=812).

 

Dans ces 3 cas, l'accompagnement réalisé par la sage-femme est un « accompagnement global » car elle assure le suivi de la grossesse, de la naissance et des suites de couches. La présence d'une doula lors de l'accouchement est souvent la bienvenue.

 

Cet accompagnement permet un accouchement respectueux de la physiologie de la naissance, de la sécurité physique et affective de la mère et du bébé, et des choix des parents.

 

L’accouchement en plateau-technique, en maison de naissance ou à domicile est plus respectueux des rythmes propres à chaque naissance, tout en veillant à la sécurité de la mère et de l’enfant.

 

Ces « alternatives » ne sont possibles que pour des femmes dont la grossesse se passe bien et pour des accouchements dits « à bas risque ».

 

 

Etre accompagné dans son choix

 

En tant que doula, c'est un des premiers sujets que j'aborde avec j'aborde avec les femmes et couples que j'accompagne : « que souhaitez vous pour votre accouchement ? Connaissez vous les différentes possibilités qui s'offrent à vous ? » Et j'accompagne les femmes et les couples dans leur cheminement pour faire le choix qui leur correspond le mieux, et ensuite pour qu'ils puissent vivre l'accouchement selon leurs souhaits.

 

En tant que doula, je peux vous accompagner dans le choix de votre « lieu d'accouchement » :

  • en étant à votre écoute : l'écoute de votre vécu, de votre histoire, de vos besoins, de vos doutes, de vos peurs, de vos questionnements, de vos envies, de ce qui fait « sens pour vous »

  • en vous aidant à déterminer ce qui est important pour vous (chacun individuellement et en couple) pour la naissance de votre bébé, à identifier vos besoins et ce qui vous apporterait le plus de sécurité

  • en vous donnant des informations complètes sur les différentes possibilités, en vous aidant à faire le tri entre les « a priori » et les vraies infos

  • en vous transmettant les connaissances sur la physiologie de l'accouchement, les besoins de la femme qui accouche, sur ce qui facilite ou entrave l'enfantement

  • en vous prêtant des livres sur l'accouchement

  • en vous mettant en liens avec les différentes professionnelles intervenant dans le secteur

  • en renforçant votre confiance dans vos capacités à mettre au monde votre bébé et en vous donnant des « clés » et des outils (hypnonatal, massage, mouvements etc) à vous et votre partenaire pour vivre au mieux ce moment !

 

Pour plus d'informations sur mon accompagnement de la grossesse et de la naissance, CLIQUEZ ICI

 

Vous pouvez m'envoyer vos questions ou réactions par email en cliquant ICI , je répondrais avec plaisir !

 

 

 

*https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/04/01/pourquoi-le-nombre-de-maternites-a-ete-divise-par-trois-en-quarante-ans_4894303_4355770.html

 

 

** Ces données sont à analyser avec prudence, notamment sur le taux de césarienne : il est normal que le taux de césarienne soit plus élevé dans une maternité de niveau 3 étant donné qu'elle accueille des grossesses pathologiques et donc susceptibles d'aboutir plus fréquemment à une césarienne

 

 

 

L'accompagnement périnatal proposé par "A Fleur de Naissance" est non-médical et non-thérapeutique. Il ne peut se faire qu'à la condition que vous ayez mis en place un suivi médical  avec votre sage-femme, gynécologue ou médecin traitant pendant votre grossesse, lors de votre accouchement et en période postnatale. Une Doula n'est pas une sage-femme et n'est en aucun cas habilitée à réaliser des actes médicaux relatifs à la santé de la maman et/ou du bébé. 

A Fleur de Naissance  - Nelly Michaud - Doula - Accompagnante en périnatalité 

Massages pour toutes les femmes, femme enceinte et post-natal ; Soin Rituel Rebozo

en Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01) et Nord-Isère (38)
Tel : 06 73 90 40 81
Email : doula@fleurdenaissance.fr
https://www.instagram.com/afleurdenaissance_doula/

Doula formée et certifiée par l'Institut de Formation Doulas de France

et adhérente de l'Association Doulas de France

A Fleur de Naissance - Nelly Michaud - 121 rue de la Tour  73310 Chindrieux  -  SIRET N° 900 549 569 00011